comprendre les formats d'images matricielles et vectorielles

Tout d’abord, les images se divisent en deux grandes familles : il y a les images matricielles et les vectorielles.

Les images matricielles, composées de matrices, ont un format statique (exemple : 500×500 pixels). Ce qui veut dire que si l’on agrandit la photo, on perd aussitôt la qualité (résolution) puisqu’on vient étirer les pixels.

Tandis que les images vectorielles sont composées de vecteurs, qui gardent leur forme peu importe que l’on diminue ou agrandisse l’image; la qualité restera la même.

Voici un exemple de ce qui se passe quand on agrandi ces deux types d’images :

Quel format choisir pour quel type de fichier

Pour tout ce qui est des photos, automatiquement ce sera une image matricielle. Soit en format jpeg, ou png. Ce peut aussi être le cas pour un logo, mais il doit aussi en exister un fichier vectoriel.

Voyons ça plus en détail :

Les formats essentiels d’un logo

Pour un logo, il est important de l’avoir en plusieurs formats. Tout d’abord en jpeg, pour utiliser dans vos logiciels de comptabilité, comme photo de profil pour votre page Facebook professionnelle, ou pour vos autres réseaux sociaux. On doit aussi l’avoir en png, qui permet d’avoir un fond transparent.

Et finalement, le format le plus important, le vectoriel. Il peut être enregistré en PDF, qui sera utilisable partout, et le graphiste peut aussi vous remettre un format eps, mais vous ne pourrez l’ouvrir qu’à condition d’avoir le bon logiciel. La version PDF est celle dont vous vous servirez avant tout et que vous pourrez remettre à un imprimeur au besoin.

J’espère que cet article a pu vous éclairer sur les différents formats d’image, si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. 2020 | SB Visuels et communications
Québec, Canada